Fouilles archéologiques sur le site de kom al-ahmar, (Sharuna, moyenne-égypte) 2006-2014.

A partir de l’accord passé avec l’Institut d’Egyptologie de l’Université de Tübingen, titulaire de la concession archéologique de Kom el-Ahmar Sharuna, depuis l’année 2006, la Fondation Archéologique Clos/Musée Egyptien de Barcelone a réalisé six campagnes de travail dans la nécropole principale de ce site, afin de poursuivre les tâches d’exploration et documentation qui ont été réalisées, depuis 1984, par différentes équipes de cette université allemande.
Le projet Sharuna comporte essentiellement deux lignes de recherche : la première, sous la responsabilité de Beatrice Huber, est axée sur l’étude de l’occupation tardo-romaine dans la région. La deuxième, a pour objectif de poursuivre l’excavation et la documentation de la dénommée nécropole principale de Sharuna. Ici, les tâches se sont concentrées sur un secteur de la zone orientale où, grâce à un travail de documentation exhaustif, on cherche à démontrer l’évolution de la nécropole  dans le temps. Structures funéraires de différentes périodes (Ancien Royaume, Première Période Intermédiaire et Époque Ptolémaïque), réutilisation des tombes comme zone d’habitat par les Coptes, et plusieurs galeries et chambres qui semblent faire partie d’un vaste cimetière d’animaux sacrés, constituent les principaux éléments qui figurent dans la séquence historico-archéologique de cet endroit.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Obtenir plus d’information.