Cartonnage de la Dame Dorée

En 1999, le Musée Egyptien de Barcelone acquit une pièce aux caractéristiques très singulières. Il s’agit d’une protection (communément dénommé cartonnage) conçue, à l’époque, pour contenir entièrement le corps de son défunt propriétaire. Chronologiquement, elle peut être datée de l’époque romaine (début du 1er siècle après J.-C) et pourrait avoir été utilisée par une jeune femme. Dans ce cas, le cartonnage, constitué de différentes couches de bandelettes auxquelles on a apporté une certaine rigidité à l’aide de produits de consolidation, présente, en surface, un traitement particulier réalisé à l’aide de feuilles d’or. On peut voir de nombreuses scènes figuratives sur toute la surface du cartonnage, d’une richesse documentaire extraordinaire.
Lors de son arrivée au Musée, le cartonnage se trouvait dans un état de conservation très précaire : déformé, divisé en deux parties et extrêmement fragile. Il fallait donc envisager et mettre en place un programme de conservation-restauration spécifique pour “refaire vivre” une pièce singulière. Pendant un an, l’entreprise Gamarra&García s’est chargée de ces tâches.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Obtenir plus d’information.